Demain les chats – Bernard Werber

L’histoire s’articule autour d’une chatte, Bastet, qui cherche sa place dans le monde. Elle rencontre un chat de laboratoire, Pythagore, relié à internet par une prise USB installée sur son crâne. Il apprend à Bastet le monde des humains, l’histoire, et toutes les actualités de notre monde. En parallèle, le monde des humains s’effondre, les rats et la peste envahissent les villes. Ainsi, Bastet et Pythagore se préparent à mener les chats et les humains à travers cette guerre dans l’espoir de sauver leur civilisation.

Malgré une idée potentiellement intéressante, j’ai trouvé tout cela bien trop tiré par les cheveux, ou devrais-je dire, par les poils. Je n’ai pas du tout réussi à sympathiser avec l’héroïne, Bastet, un peu trop perchée, ou encore Pythagore, ce je-sais-tout philosophe un peu snob.

Il y a eu toutefois quelques passages sympathiques vis à vis de la vision des chats qui prennent les humains pour leur esclaves, et j’ai beaucoup ri à ces moments là tellement c’était bien imagé et retranscrit, mais je dois avouer que je n’ai pas accroché par rapport à l’idée générale de l’histoire. J’ai lutté pour finir le livre, espérant une surprise, une révélation, qui ne me sera jamais venue. J’y ai trouvé des longueurs, et un scénario un peu de guingois.

J’ai appris que l’histoire a été adaptée en bande dessinée récemment, et je pense que j’aurais peut-être pris plus de plaisir sous cette forme.

Publié par Sophie Bachet

Autrice de la saga "Wildekat"

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :